L’évolution des prix dans l’immobilier

Les ventes de logements neufs et anciens en France sont en nette augmentation au troisième trimestre par rapport au second.

Les notaires de plus en plus pessimistes.

La dernière enquête de conjoncture des professionnels de l’immobilier  révèle que les deux tiers (soit 66 % des études notariales) s’attendent à ce que les prix des logements baissent d’ici quelque mois (environ deux à six mois), tandis que 3 % seulement anticipent une hausse.

Les 31 % restants penchent pour une stabilisation sur les niveaux actuels.

Dans ce contexte, il devient très difficile pour les courtiers et  les notaires de prévoir l’évolution des taux.

Pour l’instant ils peuvent juste observer un ralentissement de la hausse des prix de l’immobilier.

L’incertitude sur l’évolution des taux au quatrième semestre

Malgré la hausse annoncée des taux, il est difficile (voir impossible) de le confirmer pour le moment avec certitude.

Pourtant, le marché de l’immobilier donne des signes d’encouragement, les professionnels remarquent que les délais de ventes et les marges de négociations augmentent , ils observent également une augmentation nette du volume des ventes.

Publié dans Actualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.