actualites prevoyance assurnis

Faut-il avoir peur pour son épargne ?

Le FMI (Fond Monétaire International) prévoit de taxer les épargnes des ménages à hauteur de 10% afin de résorber l’endettement des pays Européens.

Présentation et historique de la taxe sur l’épargne

Le FMI a rendu un rapport proposant quelques solutions pour réduire l’endettement Européen dont la taxe sur l’épargne. Une taxe qui concernerait tous les pays européens et tous les ménages ayant de l’argent de côté.

Ce n’est pas la première fois que cette proposition voit le jour, d’autres pays ont déjà pensé à mettre en place cette solution au plan national : l’Angleterre, la France, l’Italie, le Japon. Cette mesure est à chaque reprise survenue à la suite d’un évènement important ayant conduit à un endettement excessif de l’état en question : l’Angleterre après les guerres de Napoléon, la France après la défaite contre la Prusse et le Japon au lendemain de la seconde guerre mondiale.

Taxer l’épargne des Français à hauteur de 10% : surréaliste ?

Les Français n’ont pas été épargnés par les hausses d’impôts ces dernières années, une taxe supplémentaire sur l’épargne, qui jusqu’ici était préservée, pourrait déclencher une vague de ras le bol.

Cette mesure n’est pas surréaliste puisqu’elle a déjà été mise en place par le passé, seulement réussir une telle opération en garantissant qu’elle sera exceptionnelle représente une réelle difficulté. De plus, les gouvernements pourraient assister à une fuite des capitaux.

L’épargne en France

En France, l’épargne est très prisée par les ménages surtout depuis la crise financière. Ce produit représente une valeur sûre lorsque des imprévus surviennent dans la vie courante.

Taxer l’épargne reviendrai à fragiliser un produit que les ménages considère comme « intouchable », car il représente leurs économies, leur dernier recours en cas de coup dur. Cette proposition de taxe n’est qu’à l’étape de discussion, d’autres alternatives pourraient voir le jour dans un futur proche.

Publié dans Actualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.