tendance

Assurances : de nouvelles hausses en 2014

Mauvaise nouvelle pour les ménages, selon plusieurs médias, les tarifs de plusieurs assurances (crédit, santé, auto, habitation…) vont certainement augmenter en 2014.

Assurances : une hausse de 20 % en 4 ans

Comme à l’accoutumé, les prix des principales assurances vont certainement augmenter en 2014 et comme chaque, ce sont les assurances habitations qui connaîtront les plus fortes hausses, jusqu’à 5 % en 2014. Pour les assurances auto, la hausse des prix est comprise entre 0 et 2,8 % l’année prochaine.

Pour justifier ces hausses, les organismes assureurs mettent en avant les aléas de la météo en 2013 et le taux record des cambriolages pour les assurances habitations.

Pour les automobilistes, les principales causes sont la hausse continue de la charge de bris de glace et nombre croissant de l’indemnisation des sinistres corporels.

Pour le crédit et le rachat de crédit, l’instabilité conjoncturelle et la hausse du taux de chômage justifieraient l’augmentation des prix attendue en 2014.

Dans les autres cas, les augmentations sont également justifiées par la hausse des taux intermédiaires de la TVA qui passent de 7 à 10 % en 2014.

Pour certains observateurs, les tarifs des principales assurances ont augmenté de près de 20 % en 4 ans, et ils pensent que ces nouvelles hausses ne sont pas justifiées notamment pour les assurances habitats puisqu’il n’y a pas eu de catastrophe naturelle majeure en 2013.

Assurances : des hausses qui divisent les assureurs

Une fois de plus, les tarifs des assurances augmenteront encore mais, depuis peu certains assureurs se demandent si ces hausses continues sont justifiées.

Dans les faits, peu d’éléments justifient cette tendance haussière continue des prix des assurances, le nombre des tués et des blessés a fortement diminué en France ces dernières années et les catastrophes naturelles font moins de dégâts.

A savoir que ces deux facteurs sont très importants et bien pris en compte dans le calcul des nouveaux tarifs des assurances.

Logiquement, les prix devraient être stables voire en baisse, estiment certains observateurs, par ailleurs plusieurs compagnies d’assurances ont décidé de ne pas adopter cette tendance haussière, certains clients bénéficieront même d’une baisse des tarifs l’année prochaine, cependant, il faut savoir que le calcul des prix est très souvent en fonction du profil de risque de l’assuré.

A titre d’exemple : un emprunteur avec une situation financière stable bénéficie des prix attractifs qu’un jeune emprunteur en CDD.

Publié dans Actualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.