Les rendements de l’épargne réglementée

Les médias en parlent très souvent : il n’est plus vraiment aisé de savoir dans quel panier mettre ses œufs. Il est vrai que les rendements de l’épargne en général ont atteint des seuils tellement planchers qu’il est bien difficile de savoir à quel saint se vouer pour placer son épargne.

Livret A : rappel

Rappelons que le traditionnel placement préféré des Français, à savoir le Livret A a vu son taux tomber de 1.75 % à 1.25 % en août dernier. Il est vrai que le calcul mathématique basé sur le taux moyen des principaux taux à court terme ainsi que le montant de l’inflation engendrait une valeur de 1 %. En comparaison, les 1.25 % « surévalués » ne sont qu’une bien maigre consolation…

Seul point positif : avec l’augmentation des plafonds à 22 500 € en lieu et place des 15 300 € précédents, les Français peuvent placer un peu plus d’argent de manière défiscalisée.

Quels sont les produits d’épargne réglementée ?

Outre le traditionnel Livret A qui représente aujourd’hui environ quelque 130 milliards de dépôts, les solutions d’épargne réglementée ne sont pas légion…Livret Bleu (Crédit Mutuel) équivaut ainsi à Livret A que ce soit en matière de plafond ou de rémunération. Autre produit bien connu des consommateurs, le Livret de Développement Durable (LDD) sert aussi une rémunération calquée sur le même modèle, à savoir du 1.25 %. Lui aussi a fait l’objet d’une réévaluation de son plafond avec un seuil atteignant les 12 000 € au lieu des 6 000 € d’antan.

Deux autres supports tirent leur épingle du jeu en servant des rapports proches ou dépassant les 2 %. Le premier est le Livret jeunes destiné aux 12-25 ans qui rapporte de 2.25 à 3.5 % en fonction des établissements bancaires. Seul bémol : le plafond de ce dernier est bloqué à 1 600 €, de quoi décourager les parents désireux de placer quelques deniers de façon indirecte. Le Livret d’épargne populaire (LEP) rapporte quant à lui 1.75 % (à condition de ne pas avoir payé plus de 769 € d’impôts l’année précédente, en 2012) dans la limite de 7 700 €.

Le rendement de l’épargne non réglementée

L’épargne non réglementée rapporte souvent un peu plus, assurance vie en tête. Seul problème : sa fiscalité est bien plus forte et implique que les placements soient réalisés sur une durée suffisante pour obtenir des exonérations rendant l’opération attractive. Les taux moyens des assurances vie basées sur des fonds en Euros s’établissent entre 2.8 % et 3.9 % avec de très fortes disparités. Attention, ces chiffres sont à manier avec la plus grande précaution en raison des différences de droits d’entrée et des applications fiscales.

Quant aux actions et autres PEA, les rapports sont très variables. Le seul élément mathématique que l’on puisse retenir est l’évolution du CAC 40 à 14.4 % depuis janvier dernier.

Publié dans Actualités.