calcul

Rachat de crédit et le nantissement d’un contrat d’assurance vie

Le nantissement d’un bien consiste à le donner en garantie pour obtenir un prêt. Le bien garantit alors le créancier en cas de défaut de paiement.

Nantissement d’un contrat d’assurance vie : qu’est-ce que c’est ?

Considéré comme une véritable alternative à l’hypothèque, le nantissement d’un contrat d’assurance vie est un moyen d’obtenir un prêt important ou un refinancement important sans hypothéquer son bien immobilier.

Cette solution consiste pour un emprunteur à donner en garantie à l’organisme prêteur son assurance vie en cas de non remboursement de la somme prêtée.

Dans ce contexte, le créancier dispose d’une garantie en cas de défaut de paiement et l’emprunteur peut obtenir un prêt important.

Toutefois, le montant du nouveau crédit dépendra du capital de l’assurance et l’organisme de crédit doit être déclaré sur le contrat d’assurance vie comme étant le principal bénéficiaire.

Ce montage financier peut être très profitable dans la mesure où le rendement du contrat d’assurance vie rembourse les intérêts du nouveau prêt puisque son rendement est souvent plus important que la plupart des taux d’intérêts.

Nantissement d’un contrat d’assurance vie : les limites

Le nantissement d’un contrat d’assurance pour obtenir une ligne de crédit comporte des atouts mais aussi des inconvenants.

L’emprunteur reste le propriétaire de ses placements, mais il ne sera plus libre d’effectuer certaines opérations relatives à son contrat d’assurance vie.

La mise en place de ce montage financier ne changera pas l’essentiel du contrat d’assurance tant que l’emprunteur rembourse son crédit, il peut continuer à alimenter son assurance vie et même décider les supports sur lesquels le capital de celui-ci est placé.

Mais, en cas de défaut de paiement, l’organisme de crédit peut procéder au rachat du contrat d’assurance vie ou à sa clôture afin de saisir la somme correspondante au solde restant de son crédit.

Publié dans Actualités.